Surf Etretat Normandie


Envie de surfer ? Si vous habitez en région parisienne ou aux alentours, sachez que la Normandie offre de belles sessions. N’imaginez pas une eau à 30°c, des cocotiers, ni de vagues 365 jours/an mais la région normande en surprendra plus d’un, et c’est surtout l’occasion de se mettre à l’eau rapidement, dès que les conditions sont réunies. Il s'agit d'un endroit qui ne fonctionne pas toute l'année, alors vaut mieux surveiller de près la houle et partir dès que les vagues pointent le bout de leur nez !


Présentation générale :


Température de l’eau : Entre 13°c et 17°c donc fraiche en été, enfilez votre 3/2, froide en hiver (de 6 à 8°C, une combinaison 4/3 vous assurera un confort certain (avec chaussons et cagoule pour les plus frileux).


Température de l’air : Entre 15°C et 25°C l’été, et assez doux l’hiver avec des températures allant de 5°C à 7°C, et ne descendant que rarement en dessous. 


Swell size / Houle : Comptez entre 0,5 et 1.5 mètres quand ça rentre. Certains jours donnent une houle plus forte en fonction des vents. 


Plus qu'un surf trip détaillé, nous allons vous faire découvrir cette région peu connue pour ces vagues, mais qui mérite que l'on s'y attarde. Bien sûr, pas de gros spots pour les "pros" du surf, plutôt des spots pour les passionnés et ceux qui veulent progresser en douceur. Le SUP est le bienvenu, les vagues y sont généralement bien adaptées. Enfin, la période idéale est celle de l'automne et de l'hiver car les vagues y seront les plus "grosses".


C'est parti pour une visite guidée des spots à rider !



  • Les côtes de la Manche : Vagues un peu irrégulières, faible puissance. La consolation vient du paysage, tout simplement grandiose. Ce qui est pratique, c'est sa proximité avec la région parisienne, qui permet de s'évader rapidement et de se retrouver dans un cadre idyllique avec une session de surf.Préférez la partie nord du Cotentin, riche en houlecar ailleurs il vous faudra une tempête orientée sud Ouest.

  • Haute Normandie : Partons en baie de Somme, vous trouverez la plage de galets de Mers-les-Bains, du Tréport : Ces deux spots, protégés du vent de sud-ouest, ne fonctionnent que par grosse houle d'ouest-sud-ouest.


Au Nord, dirigez vous sur Ault, qui marchera avec des conditions plus faibles, mais qui est très exposé au vent.Dieppe : Mise à l'eau dangereuse au niveau des blocs de béton, le spot est relativement à l'abri du vent.


Berneval : Ce spot fonctionne bien, et l'idéal, c'est d'attendre que la marée descende.

Le spot connus des surfeurs locaux : Pourville. Ce spot est bien protégé par les falaises du Cap d'Ailly qui vous permettra, par fort vent, d'avoir de belles vagues à surfer.

Fécamp : Un spot et oui ! On  y trouve des vagues, des gauches plus précisément. Préférez la mi-marée, et par un jour sans trop de vent !

Le coup de coeur de RK : La plage d' Yport , RDV aux amateurs de gauches ! Attention à la dalle et au courant les jours de grosses conditions, le reste ce n'est que du bonheur !

Etretat, le spot le plus célèbre de Haute-Normandie, la gauche déferle à mi-marée prés de l'Aiguille Creuse, tout ça agrémenté d'une vue à couper le souffle, vous l'aurez compris, les magnifiques falaises veillent sur vous ! Qui dit spot célèbre, dit pic peuplé, et oui... La vague creuse bien, reste quand même relativement courte. A choisir, préférez un jour en semaine, pour éviter la cohue et en profitez un maximum.

Le Calvados, Connu pour sa liqueur, moins pour ses spots, mais attention, à ne pas négliger !

Trouville sur mer : Des gauches, des droites quand le vent souffle du sud, jetez vous à l'eau à mi-marée pour optimiser vos sessions. Si vous vous dirigez en face de l'Aquarium, des droites bien protégées du vent de sud-ouest. C'est sans doute le meilleur spot de surf du Calvados. Amaterus de SUP, ne manquez pas le rendez-vous, les locaux y sont souvent, signe de la bonne santé du spot pour cette pratique ! 

A Cabourg, les vagues ne sont jamais très grosses mais on peut y trouver des séries correctes en face du Menhir Surfshop.

Par houle d'ouest, Houlgate, le spot fonctionne par une houle provenant de l'ouest, les bancs de sable de Franceville permettant d'améliorer sensiblement les conditions lorsque la marée est haute.

D'autres spots sont à découvrir, mais qui marchent, il faut bien l'admettre, moins souvent, et de manière plus aléatoire : Blonville sur mer, Cabourg, Colleville, Criqueville, ou encore Asnelles.


  • La Manche offre également son lot de vagues. Commençons notre petit tour....


L'anse du Brick, c'est LE spot de repli quand un vent du sud ouest souffle sur les côtes. Spot de repli certes, donc "saturé" dans l'eau. Ça joue un peu des coudes au pic, pour choper une vague.
Siouville est un spot connu, vous y trouverez pas mal de pics et pas mal de monde aussi, cela dit, bonnes sessions garanties !

Retrouvez également les spots de Sciotot, Hatainville, Bobigny (non, pas le Bobigny parisien !) ou encore Carteret, spots intéressants mais qui ne fonctionnent pas souvent...

Enfin, les amateurs de paddlesurf en eau douce pourront aussi tenter leur chance pendant les grandes marées sur les mascarets de la Sées et de la Sélune, dans la baie du Mont Saint-Michel . Prenez un bon longboard, ou un SUP et naviguer en profitant de ce moment si particulier qu'offre les mascarets....

Le Tip RK : Prudence tout de même aux forts coefficients de marée qui apporte son lot de courant....que ce soit dans la Manche, dans le Calvados ou en Haute Normandie...


Prenez votre voiture, chopez une guesthouse ou backpacker's hostel, faites le tour des bons restos traditionnels et le séjour y sera on ne peut plus sympathique !


A très vite pour de nouveaux bons plans surf trip et bon ride,


Stay tuned !


Fabien de RIDEKULTURE

Tags: , , ,