Maquette danse/Longboard from ADDB on Vimeo.



À l'heure où l'internet et la vidéo sont à leur apogée et de plus en plus poussées en terme d'image et de réalisation, comment se distinguer de ce qui se fait déjà ? Comment apporter un nouveau concept, un nouveau point de vue ? Comment innover dans un domaine où tout va très vite ? Une fois n'est pas coutume, le Gang des Lyonnais a frappé !
Voici l'interview qui va rebooster le monde de la vidéo… Entre Art et sports de glisse, il n'y a qu'un pas !


RIDEKULTURE : Bonjour Jean-Camille. Peux-tu te présenter rapidement à nos lecteurs?
JEAN-CAMILLE : Bonjour, je m'appelle Jean-Camille et je suis un danseur contemporain de formation (Conservatoire National Supérieur de Danse de Lyon). Et parallèlement à mon métier, je suis un très grand amateur et pratiquant de sport de glisse.


RK : D'où viens-tu ? Que fais-tu ?
J-C : Je suis originaire de l’île de Noirmoutier en Vendée et habite actuellement sur Lyon. Je suis danseur et travaille pour des chorégraphes, principalement pour la compagnie Contrepoint ; Je suis également chorégraphe, vidéaste et réalisateur au sein de ma propre compagnie. La compagnie Au Delà Du Bleu ou bien « ADDB ».
 


RK : Tu te présentes comme chorégraphe. Dis-nous en plus sur la Compagnie Au Delà Du Bleu (ADDB) ?
J-C : La compagnie ADDB est une compagnie de danse contemporaine. Mon but à travers mes spectacles et mes vidéos est de relier la danse, la voltige (danse aérienne) et la glisse.


RK : Tu as pour projet de créer une vidéo mêlant Longboard skate et danse. D'où te vient cette idée ?
J-C : Je suis un fan de vidéo, je pourrais passer des heures sur Zapiks ou Youtube à regarder des vidéos de sport de glisse. J'aime le côté innovation que l'on rencontre actuellement en terme d'image dans ces réalisations. J’utilise ces innovations techniques dans les vidéos danse que je crée (caméra embarquée/slider/plan aérien). 
Je pratique par mon métier la danse et la vidéo et par plaisir depuis bien longtemps le sport de glisse! Je me suis mis au Longboard à Lyon, je le pratique depuis maintenant deux ans. Un de mes plus grands désirs serait de rassembler mes trois passions : la danse, la vidéo, et le sport de glisse ! Quand l'on danse on utilise son corps quand l'on ride c'est pareil, du mouvement donc il y a des similitudes


RK : Regrouper deux pratiques pour le moins différentes devant l'objectif. Qu'est-ce qui t'anime dans ce projet ?
J-C : Ce qui m'anime c'est le challenge de réussir ce projet. Ce style de vidéo n’a toujours pas été réalisé, cela serait une première dans l’histoire de la danse contemporaine. Une première artistique et sportive. 
Je trouve que ces deux disciplines ne sont pas si différentes que ça, un premier point serait de dire qu’elles impliquent toutes les deux le mouvement et la physicalité.


RK : Quel est le point de départ de cette aventure ?
J-C : Un point de départ, une idée qui trotte et grandit depuis déjà plusieurs  années... La pratique du Longbaord, la rencontre avec Morgan et la naissance d'ADDB, sont des éléments qui ont été pour moi déclencheurs.
 


RK : Tu n'es pas seul sur cette vidéo. Comment s'est faite la rencontre avec Morgan Preioni ?
J-C : J'ai rencontré Morgan en pratiquant le Longboard et aussi via le magasin CDK dont il est sponso. Morgan est un très bon rider et pédagogue, c'est aussi une personne qui s'intéresse au milieu artistique. Quand je lui ai proposé le projet, en tout cas faire un premier essai, il n'a pas hésité une seconde. On a tourné un après-midi pour réaliser cette première vidéo et la maquette est née.
 


RK : Quel est ton projet à court terme, moyen terme ?
J-C : À terme, le but serait de réaliser plusieurs vidéos dans ce concept, il y a la possibilité de réunir d’autres sports extrêmes à la danse. Pouvoir être reconnu autant par le milieu artistique que sportif et pouvoir financer par le biais de sponsors ces créations vidéo car pour l’instant tout est bénévole !


RK : Les vidéos de sports, au-delà de leurs caractères techniques, sont de plus en plus abouties artistiquement en terme de prise de vue, de cadrage, d'ambiance sonore ? Quel sera, selon toi, le prochain step avec ta vidéo ?
J-C : Effectivement nous sommes aujourd’hui dans une période où les réalisateurs de sport de glisse nous donnent à voir des vidéos très artistiques, des vidéos contemporaines sensibles avec l’utilisation des bruitages de la nature et du mouvement dans des lieux insolites.
Dans cette première vidéo, mon but serait de donner à voir par des mouvements communs et des valeurs de plans : une continuité, une simultanéité ou une rupture entre le danseur et le longboardeur. Il y aurait aussi des plans ou les deux acteurs seraient en mouvement comme le fameux power slide ensemble que l'on peut voir dans la maquette.
 


RK : As-tu d'autres projets similaires ?
J-C : Les autres projets sont bien sur de réaliser d'autres vidéos sports extrêmes/danse ... Autrement à côté je réalise des épisodes dansés, les « Epidanses », on peut les retrouver sur la page Facebook de la compagnie et sur le site All We Can Do Is Dance. Filmer la danse comme on filmerait de la glisse ... Après au sein de ma compagnie je crée des spectacles de danse contemporaine où j'essaye de relier la danse à d'autres disciplines comme la danse voltige (danse aérienne), les accroches et approfondir la relation vidéo/danse.


RK : Dans le monde du surf longboard, il y a le tandem ! À quand un mix danse et longboard skate en tandem ?
J-C : Je pense qu'il y aura déjà dans cette première vidéo des plans où les deux se retrouveront sur le Longboard ensuite j'aimerais dans le futur entreprendre un travail de recherche autour de la planche (l’objet matériel), pourquoi pas l'intégrer sur scène. J'aime beaucoup travailler avec différents objets ou matières cela ouvre le champ des possibles et l’imaginaire. Dernièrement j'ai réalisé une chorégraphie avec comme accessoire l’échelle.


RK : Quel est le but premier de cette vidéo ? Recherche de sponsors ? De producteurs ?
J-C : Nous avons créé cette vidéo pour avoir un premier rendu, voir si c'était réalisable et intéressant au visu. Et deuxièmement pour se servir de la maquette pour montrer un peu l'univers et la possibilité de ce concept... Je recherche pour m'accompagner dans ce projet un producteur et/ou des sponsors.
— Ceci est un appel ! —
Pour la marque qui voudra être partenaire, cela lui donnera une image plus artistique tout en restant dans un esprit sportif et surtout l’opportunité de s’adresser à un nouveau public. Nous sommes constamment à la recherche de renouveau, de la plus belle image, du plus beau concept, relier la danse contemporaine au sport extrême est une opportunité à saisir. Je suis sûr de la réussite de cette affiliation, d’un point de vue publicitaire pour le producteur ou sponsor et d’un point de vue esthétique d’un nouveau genre.


Merci Jean-Camille pour avoir pris de ton temps pour répondre à nos questions !
Chez RIDEKULTURE, on aime beaucoup cet Edit… On espère en tout cas que ça aboutira à quelque chose… alors mais Riders :
— FAITES TOURNER — 


Pour l'heure, voici la page facebook d'ADDB que je vous conseille de liker : Compagnie Au Delà du Bleu  
Voici la page Viméo de la Compagnie Au Delà du Bleu !


Et une bise à un des Gangsters Lyonnais, Mister Jo Pan, en passant :-)


ƒlø pour RIDEKULTURE
Stay tuned !