overlord-skateboards-ridekulture-01
Aujourd'hui, Ridekulture met un coup de projo sur une marque de skateboards Made In France : Overlord Skateboards.
Direction la Normandie pour un entretien avec Bertrand Daubeuf aka Beurt. 


Ridekulture : Salut Beurt, peux-tu te présenter à nos lecteurs en quelques mots ?
D'où viens-tu ? Que fais-tu ?
Beurt : Salut Flow, je suis un skater et surfer de 36 ans originaire de Normandie, j’y shape les planches Overlord-Skateboards.


Ridekulture : Nous avons eu l'occasion de nous croiser sur Paris lors de la Longboard Video Party car Ridekulture a remporté une de tes PoolBoards ?
Explique-nous comment a démarré le shape de boards Made in Normandie ? Depuis quand t'es-tu lancé dans l'aventure "Overlord" ?
Beurt : Oui, je suis content que tu aies remporté cette planche à la Longboard Video Party #9, c’est un évènement que j’apprécie particulièrement chaque année ; j’étais très proche d’Éric « Pappy Boyington » longskateur et bloggeur bien connu des plus de 30 ans, quand je vivais à Paris. D’ailleurs il possède une des poolboards de la première série que j’avais dû shaper en 2006 ou 2007. La tienne est une évolution de ce shape, une Fastback, les côtes sont plus resserrées, la découpe en bullet shape et elle a des passages de roues usinés pour monter du gros pneu si on veut…
J’ai démarré le shape dans mon garage Normand les weekends et pendant les vacances en 1999 ; à l’époque le matériel de descente était assez rare et surtout il ne convenait pas trop à ce que je voulais en faire. J’ai débuté avec une Supaflex 120 très souple et sans concave montée en Indy 215 avec des kryptos 76mm. Une machine à carver mais aussi un aimant à wobble! Je rêvais d’un plateau plus court, plus rigide et avec un concave présent mais confortable, il n’y avait plus qu’à se mettre au travail…
Cet été-là j’ai rencontré Ben Bertelier, qui shapait les longboards BBC, pendant un surf trip au pays basque. On a pas mal discuté et il m’a motivé à fabriquer ma propre planche ; je me suis lancé et c’est comme ça que tout commencé, un peu à l’aveugle et avec pas mal de casse au début mais en améliorant les choses petit à petit.


overlord-skateboards-ridekulture-03
Ridekulture :
 De la Poolboard à la longboard en passant par le daily cruiser, comment crées-tu tes shapes ? D'où tires-tu ton inspiration ?
Beurt : Je shape les planches que j’aimerais rider en fait, j’ai toujours bossé comme ça. Quand j’ai voulu me mettre au bowl j’ai d’abord imaginé la planche qui me conviendrait, il était hors de question que je me jette là-dedans avec un popsicle en 7 de large et des trucks minuscules alors j’ai sorti les crayons et en avant la musique ;  Je me suis fabriqué une planche à l’ancienne dans ses dimensions mais avec un concave et des noses/tails modernes. Mes autres shapes ont étés pensés de la même façon à part la Y2 que j’ai développée en collaboration avec Yemolo Rossi un membre du team Overlord de la première heure.


overlord-skateboards-ridekulture-poolboard
Ridekulture :
 Pour détenir une de tes boards, je peux dire que la finition est parfaite. Combien de temps passes-tu sur la fabrication d'une board (de A à Z) ?
Beurt : Merci pour le compliment, je tiens à ce que mes planches soient très bien finies et toutes différentes, ça prend du temps ! Je préfère ne pas calculer en fait, je deviendrais fou ! Je sais quand je commence et je m’arrête quand tout est nickel . Si c’est pour faire du vite fait avec des finitions rapidos, les Chinois le font très bien. C’est moins cher, mais il y a une raison…
Pour mes planches, il y a ce que l’on voit, une finition bien brillante entre autres, mais aussi ce qu’on ne voit pas ; Je presse chaque plateau un par un dans des presses hydrauliques, je n’utilise pas de résine ni de presses chauffantes au lay-up ; rien que du bois et de la colle non toxique, mes colorants sont aussi d’origine naturelle.  S'il fait trop humide pour coller ou vernir (c’est souvent le cas en Normandie) et bien, je vais rider, cueillir des champignons ou répondre à tes questions… Et ça attend !


Ridekulture : As-tu une préférence de matériau ? Erable, bambou, formica, etc ?
Beurt : J’ai mis du temps à tester le Bambou, mais c’est très intéressant ; la UTAH est le premier shape Overlord qui en contient. Cependant depuis l’origine du skateboard tel qu’on le connait le sandwich de 7 plis d’érable Canadien est indétrônable et il y a une raison à ça, on n’a pas encore trouvé mieux !


Ridekulture : Tes boards arborent souvent un design épuré. Seul le travail de la matière en ressort ! Perso, on adore… Mais une contrib' avec un artiste local ne t'a jamais traversé la tête ?
Beurt : En effet j’aime les desings simples, les décos avec des monstres ou des nanas à poil sur le dessous des plateaux c’est pas mon style ; Mais il ya certains projets de décos plus élaborés devraient voir le jour… Je n’en dis pas plus pour le moment !


overlord-skateboards-ridekulture-scavenger
Ridekulture :
 Tu shapes également des Handboards ! Tu es donc bodysurfer ?
Beurt : J’adore le bodysurf, on ne peut pas être plus en contact avec la vague, et le handplane est un engin simple et efficace pour se faire plaisir à l’eau ; Tu peux toujours l’avoir avec toi ,ça coute rien de prendre l’avion avec et tu peux tuber des vagues de 50cm… C’est physique, mais quelles que soient les conditions on sort de l’eau avec la banane ! Même si on ne sait pas surfer !


Ridekulture : Qu'elle est ta relation à l'océan ? Est-ce là que tu prends ton inspiration pour ton shape ou est-ce seulement un moyen de se vider la tête ?
Beurt : J’ai toujours vécu près de la mer, je nage, je surfe (bien trop rarement),  je vais à la pèche ou je navigue dès que j’en ai l’occasion, l’océan est très important pour moi ; avant même d’être une source d’inspiration c’est une source d’énergie. En Normandie c’est rare d’avoir plusieurs jours de surf correct à la suite, mais juste aller à la plage, grimper la falaise et prendre le vent dans la tronche ça m’aide à recharger les batteries.


overlord-skateboards-ridekulture-02
Ridekulture :
 Quels sont tes futurs projets ? More skateboards and longboards ? Un surfboard en balsa ?
Beurt : Les surfs en bois c’est déjà fait, J’ai shapé deux boards sans dérives en structure creuse, avec des rails très pincés et un gros concave pour éviter que le tail n’ait trop envie de passer devant… C’était du gros boulot, et je ne suis pas sûr d’en refaire une un jour, mais juste pour le trip de surfer un engin complètement hors normes j’ai adoré l’expérience !
Pour le reste je me concentre sur la gamme déjà en place pour le moment, mais j’ai des projets plein la tête et certains sont déjà sur la table à dessin… Restez à l’affut !

Ridekulture : J'ai vu sur la toile la nouvelle série UTAH qui semble être une arme de guerre de freeride ! Le shape est ultra intéressant ? Des infos sur la construction ? le prix ?
Beurt : C’est une board dont j’adore le shape moi aussi, la première de mes créations en sandwich Bambou/Erable. Elle est symétrique et mesure 90cm de long pour 23cm de large et a un entraxe de 56cm super réactif. Avec du cambre, un bon concave et des noses et tails relevés, elle est taillée pour passer tous les tricks à la mode !
J’ai fait une grosse série de protos depuis un an pour arriver à ce résultat et du coup je n’ai pas eu assez de Bambou pour faire plus de 4 planches de ce modèle… Mais si lis se vendent bien, il y en aura d’autres ! Je suis en train de finir le vernis sur la première série, elle va sortir à 170€.
[À checker = la review de Pommy sur l'Utah]

overlord-skateboards-ridekulture-utah
Ridekulture : Skateboard, Longboard, bodysurf… En bon passionné de glisse, as-tu un ou des bons plans à partager avec nos lecteurs ?
Beurt : J’en ai clairement un oui ! J’ai lancé un concours vidéo pour trouver des riders à sponsoriser et mettre un peu de sang neuf dans le flow team Overlord. Pour l’instant ça ne semble intéresser que des mecs… Si une nana assez polyvalente et motivée lit ces lignes, il y a du matos gratuit à la clef !! La deadline est au 6 Juin mais je peux éventuellement prolonger si je ne trouve pas la perle rare à temps!

Merci pour tes questions et le petit coup de phare sur ma production, j’espère qu’on aura l’occasion de se faire une session ensemble un de ces quatre, tu l’as roulée ta Fastback au fait ??


Ridekulture : Merci à toi Beurt de nous avoir accordé un peu de ton temps (entre 2 shapes)…
Nous sommes très content de mettre en avant ta prod et surtout la philosophie dans laquelle tu travailles et développes ta marque.
Et pour te répondre, j'ai tout le matos (trucks, roues), il ne reste plus qu'à la gripper et ce sera bon ;-)

Riders, rideuses, si vous voulez rester connectés avec Beurt, suivez-le sur la page Facebook d'Overlord-skateboards.
Ou bien aller faire un tour sur le site officiel Overlord-skateboards.com.


Bon ride à tous ! Stay tuned…
ƒløw pour Ridekulture